Web, Internet, « @ », médias sociaux et réseaux sociaux… La vérité !

Faute de temps pour écrire un article de fond sur une stratégie marketing (et je m’en excuse !), je vous propose aujourd’hui un article un petit peu plus léger : une histoire de définition. Vous n’apprendrez rien dans cet article d’utile pour votre business, mais j’espère vous surprendre ne serait-ce qu’un petit peu sur quelques points ;)

Une histoire de définitions et d’abus de langage pour commencer. Le web n’est pas Internet, et les réseaux sociaux ne sont pas les médias sociaux. Skype est du domaine de l’internet, Facebook du web. Youtube est un média social, quand Twitter est un réseau. Explications…

Web ou Internet ?

httpLe World Wide Web (www) est inventé par Tim B.Lee en 1990. Il s’agit la non pas de la technologie de « réseau » mais de l’interface visuel qui permet au grand public de l’utiliser : le site web. Il faut donc distinguer la technologie de réseau, des interfaces IHM (Interface homme-machine). Parmi les IHM, nous retrouvons donc le Web, mais pas que. Les applications également permettent d’utiliser la technologie Internet.

Ainsi donc, lorsque vous utilisez Skype ou envoyez un mail, vous ne faites pas du web, mais vous utilisez Internet. En revanche, lorsque vous passez une heure sur demotivateur.com ou topito.fr, vous surfez sur le web, qui se base sur le réseau Internet.

Sur mobile, il est étonnant de voir que l’amalgame entre Web et Internet n’est pas fait, alors qu’il s’agit grossièrement du même principe. L’application Le Monde permet d’aller suivre l’actualité du journal, on fait donc bien du web. On envoi également des mails, voir des iMessages (pour les détenteurs d’iphone), on utilise donc la technologie Internet. Or, les mobinautes ne vous diront pas qu’ils sont en train d’utiliser Internet… ni qu’ils surfent sur le web lorsqu’ils vont sur l’application du Monde ou du 20Minutes.

Les app ne sont donc qu’un autre moyen d’exploiter le réseau Internet. Je vous laisse méditer quant aux web-app…

Réseaux sociaux Vs Médias sociaux

Venons en aux réseaux sociaux et aux médias sociaux, car l’abus de langage est très largement pratiqué, mais vous l’aurez compris, ce ne sont pas les mêmes choses. Pour faire simple, nous allons parler de « réseaux » lorsqu’il s’agit de plateformes permettant les échanges entre plusieurs personnes. Exemple : Facebook, Twitter, Linkedin, Viadeo…

Nous pouvons interagir sur ces réseaux de personne à personne, qu’il s’agisse de personnes physiques ou personnes morales d’ailleurs. Lorsque nous n’échangeons pas de personne à personne, c’est donc que nous interagissons avec du contenu : Photo, Vidéo, Musique, Article, Localisation… Nous sommes donc sur un média social. Youtube, Pinterest, Instagram, Spotify, Deezer, Foursquare sont donc des médias sociaux.

Pour terminer sur ce sujet et histoire de vous embrouiller un peu plus, Facebook est aussi un média social. Les réseaux sociaux n’étant qu’une sous partie des médias sociaux.

Le caractère « @ »

Pour terminer ce petit billet, j’aimerais vous relater une partie d’un article récemment lu dans Harvard Business Review, concernant l’histoire du caractère @. Cela ne sert à rien, si ce n’est pour sa culture générale. Travaillant dans le digital, j’ai trouvé cela marrant et potentiellement re-plaçable lors d’un repas ^^

Le caractère @ n’a donc pas été inventé pour le web, quelle déception ! Surement un traumatisme aussi grand que lorsque nos enfants découvriront que l’icône « Sauvegarde », la disquette, est un objet qui a bel et bien existé et qui permettait de stocker au moins jusqu’à 900 Ko !!

3d-model-of-the-save-icon

 

Au VIeme siècle, le symbole @ était utilisé comme une ligature pour combiner des lettres de la préposition latine ad (qui signifie « à » ou « vers ») en un seul trait de plume. Le symbole a évolué au fil du temps et a été utilisé plus tard dans les accords commerciaux vénitiens pour désigner une amphore, une jarre qui servait d’unité de mesure aux marchands, puis par les commerçants espagnols pour définir l’arroba, une autre unité de mesure.

@

Finalement, il en vient à signifier « au prix de » comme dans « 12 pêches @ 1.50$ pour un total de 18$ ».

En 1885, le symbole fit son apparition sur la machine à écrire American Underwood. Il resta un des éléments de base des claviers pour le siècle suivant, quoi que moins utilisé avec le temps.

En 1971, Ray Tomlinson survint pour sortir @ de son obscurité. Chargé par la R&D de la société Bolt, Beranek and Newman de développer une technique pour envoyer des messages d’un ordinateur à l’autre sur le réseau ArpaNet, il décida d’utiliser ce symbole dans l’un des premier e-mails, parce qu’il indiquait naturellement une direction –et se trouvait déjà sur le clavier… Personne ne s’en servait plus, il était donc prêt pour un nouveau rôle.

Vous voilà équipés pour faire les malins lors de votre prochain repas entre amis !

 

 

Vous aimerez peut-être :

  • Thomas

    La prochaine fois qu’on aura besoin d’un symbole, on pourra utiliser le ¤

Lire les articles précédents :
strategie-ARM
Acquisition – Rétention – Monétisation : Une stratégie classique si souvent oubliée

A l'approche des fêtes de fin d'année, et donc d'une probable remise à plat de toutes les stratégies web pour...

livreblanc
Livre Blanc : Faire du business grâce aux réseaux sociaux

En cette fin d'année 2014, je suis ravi de partager avec vous mon  nouveau livre blanc qui vous expliquera comment...

Fermer