Réseaux sociaux et RH : Une stratégie d’automation marketing pour vos ambassadeurs

Bien souvent on entend parler dans les stratégies social media de la nécessité d’identifier ses ambassadeurs, puis de les utiliser, pour promouvoir la marque. Cela paraît bien compliqué pour beaucoup de monde. Cela nécessite des outils de monitoring pour les identifier, et des ressources pour les contacter et nouer des relations avec eux. Or, vos ambassadeurs, en tout cas les premiers, sont souvent bien plus proches de vous que vous ne le pensez !

Avant d’aller plus loin, revenons très rapidement sur ma définition de l’ambassadeur, histoire que le reste de l’article soit clair : il s’agit tout simplement d’une personne qui acceptera de véhiculer sur ses réseaux perso ou pro l’image d’une entreprise, ses actualités, ses offres d’emploi ou autre information, corporate ou non. L’ambassadeur aime l’entreprise ou la marque et fait en sorte de véhiculer une bonne image d’elle sur le web.

On connait tous la facilité avec laquelle des marques énormes comme Coca, Apple ou Starbuck trouvent des ambassadeurs. Leurs produits sont aimés par des millions de personnes, la chose n’est pas compliquée. En revanche, lorsque l’on se trouve dans une entreprise française, une TPE, une PME, en BtoB (par exemple), cela est beaucoup plus compliqué ! Or, des ambassadeurs, même si votre entreprise est « petite » et ne communique pas beaucoup, vous en avez ! A peu près autant que de salariés ;)

curationUn employé est effectivement un ambassadeur potentiel. A moins que celui-ci soit sur le point de se faire virer ou de démissionner, il devrait être d’accord pour relayer, au moins sur ses profils professionnels des informations concernant l’entreprise. Alors pourquoi aucun de mes employés ne relayent des infos de ma société me direz vous ? Tout simplement parce que vous rencontrez un freins, le plus plus gros qu’on puisse rencontrer : la flemme !

Lorsque vous publiez une actualité sur le site web de l’entreprise, il faut que cet employé soit déjà devant son ordinateur, sur internet, qu’il voit l’actualité, qu’il récupère le lien, et qu’il aille le poster sur Linkedin ou Twitter… Compliqué. Autre chance : il est connecté sur Facebook, Twitter ou Linkedin, il voit l’actualité passer l’a partage. Ce second cas est plus simple, mais plus rare. N’oubliez pas que votre employé n’est pas forcément censé trainer sur Twitter à longueur de journée.

Alors pourquoi ne pas proposer à vos employés désireux de relayer les informations de l’entreprise de le faire de manière automatisée ? Je dis bien « désireux » car évidemment on ne peut et on ne doit forcer personne. Les réseaux sociaux sont des espaces personnels (même sur Linkedin) et seuls les propriétaires peuvent décider de ce qui est publié dessus. Des chartes de bonnes pratiques peuvent certes être mise en place en interne, mais le dernier mot revient toujours au propriétaire du compte… On entre là dans un autre sujet sur lequel j’aurai l’occasion de revenir dans un prochain billet.

La méthode est donc la suivante :

  1. Présenter le projet à l’ensemble du staff. C’est en général l’équipe communication qui prend cela en charge : Présentation de la stratégie d’automatisation, des bénéfices pour l’entreprise, pour les employés. Il est important ici d’insister sur les bénéfices que cela va procurer, ainsi que sur le fait qu’en aucun cas l’entreprise ne s’approprie les profils sociaux de ses employés. La démarche reste sur la base du volontariat. 
  2. Présentation de l’outil d’automatisation : process de mise en place, démonstration. A préciser ici qu’il n’est requis aucun mot de passe pour la mise en place de la stratégie
  3. Sondage des volontaires et connexion des profils
  4. Monitoring et reporting : il est important que les volontaires aient un retour sur l’aide qu’ils apportent. Au bout de 2 mois par exemple, ils auront relayé automatiquement 2 actualités et une offre d’emploi sur leur profils Linkedin ou Twitter. Il serait intéressant de leur montrer que grâce à eux, l’entreprise a pu recruter un talent ! Cela encouragera d’autres volontaires à les rejoindre.

viralitySelon le profil de l’employé ambassadeur, l’entreprise va pouvoir élargir sa visibilité auprès de communautés distinctes, jusqu’alors non touchées par la communication classique. Il est admis qu’en moyenne, en France, une personne était en contact sur les réseaux sociaux avec 150 personnes. Dans ces 150 connexions, on peut considérer que 50% sont des « profils similaires » (même poste, même secteur d’activité…), les autres étant des connaissances personnelles, des connaissances professionnelles, des clients, des fournisseurs, des amis, ou des inconnus. Ainsi, un informaticien ambassadeur pourra éventuellement rendre visible vos offres d’emplois pour un poste de développeur informatique. Un commercial pourra rendre visible la nouvelle offre de l’entreprise ou la dernière référence client, auprès d’une cible qualifiée. Le réseau s’étend, la communauté se diversifie, s’affine, l’image employeur augmente, et les employés sont valorisés.

Autres bénéfices, n’oubliez pas que les réseaux sociaux sont pris en considération par l’algorithme de Google et que cela améliore votre référencement. Plus vous aurez de partages, plus aurez de visibilité. Sans parler du trafic généré directement par les partages…

Pour mettre en place tout cela, peut être aurez vous besoin d’un accompagnement par des professionnels du secteur, ou pas.. Une chose est certaine, vous aurez besoin d’un logiciel pouvant répondre à votre besoin et mettre en place cette stratégie de manière simple et efficace. Ma recommandation : Sociallymap

L’outil est très ergonomique et vous permettra de connecter l’intégralité de vos collaborateurs en un simple clic, sans les forcer à mettre les pieds sur le logiciel, et sans leur demander leur mot de passe.
Par ailleurs, la flexibilité de l’outil vous permettra d’effectuer des automatisations extrêmement qualitatives. Chaque employé pourra donner en amont ses phrases d’accroches, ses hashtag, ou ses horaires / fréquences préférées pour publier.

Sociallymap vous permet avec une interface tout en drag’n drop de construire votre « mapping » d’automatisations. Cela va commencer de manière très simple, vous allez connecter un ou deux ambassadeurs (ou les profils officiels de l’entreprises) :

mappingAmba

 

 

Puis au fur et à mesure, votre mapping va se complexifier :

map

 

 

Pour arriver enfin à des vraies stratégies d’automation marketing performantes :

map1

 

Ou encore :

map2

 

 

N’hésitez pas à me contacter pour plus d’informations sur tout cela !

A très vite,

Vous aimerez peut-être :

  • Mathieu

    salut Florent, pourquoi uniquement « ses réseaux perso ou pro » ?

    • Florent_Hernandez

      Bonsoir Mathieu, à part pro et perso, tu en vois d’autres ?

Lire les articles précédents :
sm_logo_stacked_standard
Créer un questionnaire en ligne efficace

Un contexte favorable pour les enquêtes en ligne Les sondages en ligne ont le vent en poupe sur la toile....

automation
#Webinar gratuit : Automation marketing : comment gagner en efficacité sur les médias sociaux

Avis au amateurs de nouveautés, je donnerai un webinar gratuit la semaine prochaine sur un thème qui m'est familier :...

Fermer