Google+, premiers pas et premières impressions

Voila maintenant quelques jours que je navigue sur Google+, communément appelé G+, il m’a paru interessant de vous faire part de mes premières impressions.

L’arrivée de Google+ à fait l’effet d’une bombe dans la communauté des geeks accrocs aux médias sociaux. Jusque là rien d’anormal, ce fut aussi le cas pour Buzz, Wave, Quora ou encore Diaspora. Si l’engouement de ces personnes et la course aux invitations associée est normale, cela s’arrête souvent à cette communauté de geek (dont j’avoue faire partis) et cela n’atteint que rarement le grand public. Avec G+, c’est différent. Je me suis senti très seul sur Diaspora, très inutile sur Quora, très isolé sur Wave… Sur Google+, après mes quelques jours d’utilisation, je possède des « circles » déjà bien remplis, donnant lieux à des interactions aussi bien personnelles que professionnelles, et de manière très distincte et productive.

strategies_reseaux_sociauxPour ceux qui n’ont pas encore eu la chance de tester G+, je présenterai ça comme un savant mélange entre Twitter et Facebook, notamment dans la manière de gérer les contacts. Google+ reprend à Twitter le fait d’avoir plusieurs types de connexions entre les personnes : Unilatérales ou réciproques. En effet, lorsque vous rajoutez une personne dans un de vos cercle, cette dernière n’est pas obligée d’en faire de même. Il n’y a pas ici le système Facebookien « d’acceptation ou de refus de mise en relation », mais plutôt un fonctionnement à la Twitter « je te follow, follow back si tu veux ». Ce fonctionnement, que je trouve par ailleurs très bien, donne par contre naissance a l’inévitable ratio : nombre de personnes que je suis par rapport au nombre de personnes qui me suivent, l’équivalent du followers/followings de Twitter, non sans conséquences (course aux abonnements, image, notoriété etc…je vous passe les détails).
Si ce fonctionnement se rapproche de celui de Twitter dans les relations entre membres, il ressemble un peu plus à Facebook en ce qui concerne l’organisation de ses contacts. Sur Facebook, nous avions la possibilité d’organiser nos contacts par listes, pour cloisonner l’accès à nos informations et/ou publications. Il en est de même sur Google+ avec le système de « circles ».  Si 6 « circles » sont créés automatiquement à l’inscription (pro, famille, friends, …), il est possible très facilement d’en créer de nouveaux ou d’en supprimer.

strategies_reseaux_sociaux

Cette organisation en cercles est plus que pratique, et ce pour plusieurs raisons. Encore une fois, G+ réunit le meilleur de Facebook et de Twitter, je m’explique. Sur Facebook, nous avions la possibilité de ne publier du contenu que vers certaines liste d’amis, cela est possible avec les cicrles, et de manière beaucoup plus intuitive (cf photo ci-dessous, a gauche). Sur Twitter, il est possible de voir le contenu publié uniquement par certaines personnes, regroupées dans des listes, cela est possible sur G+, et de manière beaucoup plus intuitive (cf photo ci-dessou, a droite).

strategies_reseaux_sociaux


strategies_reseaux_sociaux

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au niveau de la confidentialité du profil, le paramétrage semble beaucoup plus simple, et encore une fois beaucoup plus intuitif que sur Facebook. Comme le montre la photo ci-après, lorsqu’on se trouve sur son profil, il suffit d’un clic sur une de ses informations pour en modifier la confidentialité.

strategies_reseaux_sociaux

Google+ est à mon avis un rival plus que sérieux pour Facebook. Prenons par exemple le bouton « like », réussite incontestable de Facebook… Et bien il se voit très bien concurrencé par le tout nouveau « +1″ de Google. Certains diront « oui mais le bouton « j’aime » est beaucoup plus répandu gna gna gna ». Ok, mais il ne faut pas oublier que le coeur de métier de Google reste la recherche, et qu’il a le monopole sur ce secteur. Imaginons (par pure supposition :p) que les résultats du bouton « +1″ soient pris en considération dans les algorithmes de classement et d’indexation de Google… Qui sera le vainqueur à votre avis ? Quel bouton les professionnels, blogs et autres sites d’informations préféreront t-ils intégrer sur leurs pages ? Facebook s’exportait en dehors de son propre site web, notamment grace à son Open Graph (CF article précédent). Google est différent, puisqu’il a bâtit sa notoriété et son pouvoir en étant un site éxtérieur (comprendre « pas un réseau social »), là où Facebook fait des efforts considérables, Google est donc déjà présent… Et cela m’amène à vous parler de la panoplie assez folle que Google à sa disposition pour enrichir sa plateforme et améliorer l’expérience utilisateur. Sans parler du « hangsout » (vidoconférence), que Facebook tente de contrer en intégrant Skype, ce sont des tas d’applications toutes ou presque leaders dans leurs domaines, qui sont susceptibles de faire leurs apparitions. Je pense à Google Place, à Maps, à Google Docs, et bien entendu au plus célèbre des services Google : GMail.

strategies_reseaux_sociaux

Pour finir, j’aimerai vous parler de deux fonctionnalités qui m’ont particulièrement plu sur G+ : Les options de post, et le système de notifications. Concernant les posts, plusieurs fonctions très appréciables ont été installées par Google : Lorsqu’une publication est faite, un petit menu déroulant (très ergonomique) nous permet soit de supprimer le post, de le modifier, via la fonction edit, d’interdire les « share » (RT Twitter, partage FB), ou d’interdire les commentaires. Si je ne suis pas forcément fan des options « interdire le partage » et « interdire les commentaires », je suis tombé amoureux de la fonction « edit post », qui rappelle celle présente depuis de nombreuses années sur les forums. Combien de fois avez vous supprimé un tweet ou une update Facebook après vous être rendu compte que vous aviez oublié de mentionner quelque chose ou fait une faute d’orthographe ? Moi beaucoup…

Concernant le système de notifications maintenant, et bien je le trouve juste incroyablement pratique. Bien plus qu’un simple menu déroulant à la Facebook, il permet de naviguer parmi les notifications plus ou moins anciennes, et d’avoir une action directement sur l’objet de la notification, sans bouger de la page sur laquelle on se trouve (commenter un post, faire un « +1″, ajouter quelqu’un dans son circle…). Par exemple : Je suis sur un profil d’un ami en train de lire ses actualités, quand je reçois une notification « Quelqu’un à commenté votre post », et bien je peux aller répondre à mon commentaire, sans quitter le profil de mon ami. Si ce système de notifications demande un petit temps (très court) d’adaptation, il devient une fois pris en main, incroyablement pratique. La photo ci-dessous illustre son fonctionnement.

Alors Google serait-il en train de gagner le monopole du web social ? C’est en tout cas l’intention de la firme de mountain view… et Facebook ne semble pas être sa seule cible, à en croire un autre signe récent : la suppression de l’option de recherche temps réel, qui indexait les résultat de Twitter…

Affaire à suivre ! Google+ va t-il enterrer Facebook et Twitter ? Va t-il disparaître aussi vite qu’il est arrivé ? Quid des pages ou profils pour les entreprises ? Quid de l’utilisation des données utilisateurs ? Publicités ciblées ? L’avenir répondra à ces questions.. et SocialMkg sera là pour vous en parler !

A bientôt sur G+ ! Pour ceux qui y sont déjà, voici mon profil : http://gplus.to/flooo 

Vous aimerez peut-être :

  • http://blogeezer.wordpress.com blogeezer

    Bravo pour votre excellent article! Merci d’avoir fait découvrir l’arme anti-Facebook de Google à ceux qui n’ont pas eu d’invitation… Il semblerait que Google n’ait donc pas dit son dernier mot face à Zuckerberg, et ça tombe bien!

  • http://blog.networkvb.com/ Vincent BARBEROT (networkvb)

    A trop vouloir se faire la guerre entre eux, c’est un troisième qui va en profiter. Plus sérieusement, je ne remets pas en cause les qualités mentionnées dans l’article. Simplement, je vois les choses différemment, je vous propose d’aller voir mon point de vue sur mon blog http://blog.networkvb.com/2011/07/google-un-ecosysteme-ferme-en-devenir.html

    Merci d’avance.

  • http://twitter.com/Chioup Ingrid M…

    Très bon article ! Merci pour les quelques infos que je n’avais pas encore !

  • http://www.gbconsultant.fr Gilles Bonnet

    Article qui résume tout à fait ce que je pense de G+ « une nouvelle arme » dans les réseaux sociaux avec qui il faudra compter. J’avoue humblement que je passe aujourd’hui plus de temps sur G+ au détriment de Facebook.
    Dans tous les cas je « share » cet article. Merci

Lire les articles précédents :
SOCIALGRAPH
Facebook et son Open Graph

Nous pourrions considérer Facebook comme un beau joujou, qu'on utilise avec ses amis, uniquement dans le but de garder contact...

digikaa
20 invitations pour Digikaa, le réseau social des pro du digital

Digikoi ? Digikaa. Le nouveau réseau social destiné aux professionnels du digital. Alors en trois mots, qu'est ce que ce...

Fermer