Comment faire connaître sa start-up ou TPE sur le web

Problème récurrent quand on est « petit », les ressources disponibles pour communiquer sont faibles. Aussi bien d’un point de vue financier qu’en temps, les petites structures bénéficient malheureusement de moins d’armes que les grosses PME ou Grands groupes pour établir une présence en ligne correcte et générer de la visibilité.
Heureusement, et on va le voir ici, il y a certains avantages à être « petit », et certains leviers très abordables peuvent tout à fait être activés.

Vous êtes plus réactif

Dans une Petite PME, TPE ou start-up, vous êtes logiquement moins nombreux. Les temps de réflexion et de décision sont considérablement réduits par rapport à un grand groupe. Le fait d’être en petite équipe vous offre une réactivité et une flexibilité inversement proportionnelle. Là ou des grandes entreprises vont trouver plusieurs niveaux de validation avant de pouvoir mettre en place une quelconque action, vous n’aurez besoin que de quelques heures, pour les décisions les plus longues.

Il peut s’agir d’une publication Facebook, de la publication d’un article ou d’un communiqué, du lancement d’une campagne X ou Y, vous ne rencontrerez pas les problèmes de silos existants dans les sociétés importantes.
Être dans l’instantanéité vous permet de créer de la visibilité plus facilement. Aller jusqu’au ‘Buzz’ étant l’objectif ultime, mais bien rarement atteint soyons honnête, ou dans une communauté bien définie.
Dans tout les cas, être « petit » vous offre une flexibilité plus grande. Les projets vont plus vites, les décisions aussi. Usez de cet avantage.

Utilisez les leviers les moins chers

web-marketingIl n’est pas une obligation de dépenser des milliers d’euro en Adwords pour être visible sur le web et générer du trafic. D’autres leviers bien moins couteux existent et vous tendent les bras.

Tout d’abord, utilisez (sans modération) les médias sociaux. Mine d’or d’informations sur les internautes, ils vous permettent de créer des audiences, ou des « Réserves de trafic » qualifié, que vous pourrez alors activer quand bon vous semblera.  Les médias sociaux, moyennant quelques astuces vous permettent également de qualifier vos cibles, par l’acquisition de données très précises (et gratuites) sur leurs habitudes, goûts, relations, conversations…

Evidemment les médias sociaux offrent des résultats à plus long terme qu’une bonne campagne Adwords, qui génère du trafic instantanément, mais sur le long terme, vous vous y retrouverez.

Utilisez l’email marketing. L’envoi de mail est relativement peu coûteux si vous cherchez bien. Vous avez tous sans exception, que vous soyez TPE, Petite PME, indépendant ou start-up, des emails disponibles. Tout le monde en a en réalité plusieurs centaines ou miliers, souvent sans le savoir, ne serait-ce que les cartes de visites que vous récupérez et rangez soigneusement dans le tiroir, vos  différents réseaux (pro, anciens élèves, groupes de networkers, groupes d’entrepreneurs…). Evidemment le but ici sera d’avoir les e-mails les plus qualifiés possible, pour tenter de toucher vos cibles, ou à défaut, vos prescripteurs. (Vos relations de niveau 1 sont vos meilleurs ambassadeurs pour faire du business avec vos relations de niveau 2 !)

Regardez du côté remarketing peut également s’avérer être une très bonne option. Le remarketing  (tracking de trafic et display ciblé Google), aussi appelé « Retargeting » est souvent un bon moyen de créer de la notoriété, sans trop dépenser. Les taux de clics sur les bannières diffusées en remarketing sont souvent peu cliquées, mais énormément affichées. Un fort taux d’affichage avec peu de transformation ? L’idéal pour vous puisque vous aurez choisi de payer au coût par clic. Vous pouvez avec ce levier travailler efficacement votre visibilité à moindre coût.

Enfin, s’il est un conseil qui est valable pour tout le monde, grands comptes comme start-up : Combinez vos leviers.
Il ne s’agit pas de mettre en place une stratégie d’emailing, puis d’attendre les résultats, ou de faire du remarketing, puis d’attendre. Les effets de tous ces leviers sont décuplés dès lors qu’ils sont combinés : Attirez du trafic avec du contenu, récupérez des email grâce à celui-ci, traquez le trafic, et renvoyez des emails derrières pour transformer vos ventes !

L’aspect « création de contenu » n’a pas été abordé ici, mais il est évident qu’en tant que start-up, il vous est facile d’en créer simplement et rapidement. N’oublions pas que le contenu est roi et que toute bonne stratégie digitale se base sur un contenu de qualité.
Du contenu de qualité pourra attirer du trafic qualifié. Si on pousse un peu, du contenu à forte valeur ajoutée pourra être exclusif et servir de levier d’acquisition d’emails.

Vous êtes riches, malins et motivés

Vous êtes riche de cette monnaie rare qu’est le capital sympathie !

Tout le monde aime les start-up, usez de cela ! Osez la communication décalée, oser prendre la parole, les erreurs sont toujours plus pardonnées que si vous étiez un grand groupe, la situations se renversent plus facilement, du simple fait que vous avez moins de monde à toucher.
Votre capital sympathie est votre arme contre la notoriété des grands groupes.

web-eco-systemeVous êtes motivés à n’en pas doutez, ne serait-ce que pour vous être lancé dans l’entrepreneuriat (pour les start-up). Toutefois, votre motivation n’est souvent pas suffisante pour vous faire travailler une 25ème heure dans la journée. La dernière astuce sera donc : « Automatisez ce qui est automatisable ». Dans une présence web, beaucoup de tâches ne nécessitent pas votre savoir faire. Vous devez vous dégager de ces tâches, pour vous concentrer sur celles à plus forte valeur ajoutée. La recherche de contenu, la veille, la diffusion de contenu, l’engagement parfois… tout ces aspects de votre présence en ligne peuvent être automatisés et vous faire gagner un temps fou, et donc une efficacité certaine. Vous pouvez par exemple mettre en place pour votre structure une curation de contenu, très intéressante pour attirer de la visibiltié à moindre coût, et pourtant complètement boudée par les grandes structures. Construisez votre web-écosystème automatique pour être plus performant !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
  • neocamino

    Chouette et intéressant article merci ! Le « capital sympathie » comme monnaie des startups, c’est pas mal :)

  • Amanda Etheridge

    Nous négligeons trop souvent notre capital sympathie, c’est pourtant en final le critère décisif de l’obtention d’un nouveau client. Les américains l’ont compris et communiquent beaucoup plus sur un ton informel, voire amical, n’hésitant pas à dire « je vous aime » à leurs visiteurs sur internet.

Lire les articles précédents :
darkpost
Le A/B testing sur Facebook grâce aux « Dark Posts »

Le A/B testing est une technique bien connue des marketeurs, permettant de tester la meilleure manière de promouvoir un produit...

web-conf
Web Conférence « Le Marketing Digital » – Florent Hernandez & Jean-François Ruiz

La semaine dernière, certains d'entre vous ont eu la chance de participer en direct à ma web-conférence sur le marketing...

Fermer